Travailler en famille

Slate.fr titrait aujourd'hui : "Vaut-il mieux une année en semaine de 4 jours, ou attendre les vacances ?" Nous on a choisi, aucun des 2 ! (et c'est pas grave).


La vraie question qui revient régulièrement après chaque période de vacances c'est : "ça va vous avez réussi à couper un peu ?". La réponse est non. Ça a été difficile à admettre au départ de ne plus pouvoir couper du boulot. Ça l'est encore parfois quand on voit des amis qui n'ont rien à penser à partir du vendredi 17h et ce jusqu'au lundi 9h. Mais si on prend un peu de recul, et les podcasts d'Adrien Garcia d'EDLM (que je vous recommande) et de Guillaume Gibault nous ont bien aidé à le faire : il ne s'agit pas de déconnecter, ou de travailler moins, ou plus. Il s'agit de s'organiser pour arriver à un équilibre entre vie privée et vie professionnelle qui convient à tous.


Avec 4 enfants entre 2 et 16 ans, les occasions de ne pas rester au bureau sont légion : les déposer, les récupérer, goûter, assister aux kermesses, les accompagner en sortie, faire à manger pour le soir etc. Alors 3 solutions s'offraient à nous, et on a mis des années avant de savoir quoi faire.
1/ on embauche une nounou pour s'occuper de nos enfants et faire à manger, ça nous libère du temps pour travailler et finir notre journée à un horaire "normal".
2/ on oscille entre garde d'enfant et boulot, on jongle entre répondre à un mail giga urgent et faire les devoirs avec la petite dernière, on hésite entre aller faire à manger et finir ce fichu Excel
3/ on profite de nos enfants, on va les chercher à l'école, on les garde le mercredi, et on travaillera quand elles seront couchées, à l'heure à laquelle le monde se pose devant une série.


Résultat des courses :
Solution 1/ Dépenser de l'argent pour faire garder nos enfants (alors que dans quelques années on ne pourra plus le faire) et faire à manger (alors qu'on adore cuisiner). Pas de sens.
Solution 2/ On l'a éprouvée, et ça a clairement été un échec. Insatisfaction des 2 côtés, pro et perso. Au final, le repas n'était pas prêt, et l'Excel pas terminé 😅
Solution 3/ Et bien elle a remporté tous les suffrages. On récupère nos enfants. On en profite, vraiment. On fait à manger, et on mange en famille. Et après si la période le nécessite, on reprend nos Mac, on bosse (en couple et ça c'est très cool n'est ce pas Manon ??) et on se couche satisfaits du travail accompli. (Ça marche aussi pour le weekend ou le dimanche soir)
Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas se mettre de règle (chez nous la règle c'est soit les enfants, soit le boulot mais pas les deux en même temps), ça ne veut pas dire qu'il faut bosser nuit et jour, ça veut simplement dire qu'il faut que chacun trouve une organisation qui lui est propre.

Aujourd'hui le boulot nous n'essayons plus de l'exclure de notre vie familiale, éteindre son ordi n'est pas synonyme d'éteindre son cerveau (il continue à tourner 🧠) nous essayons de segmenter nos vies pour que les 2 s'accordent au mieux.

Our shops

We are very happy to welcome you in the heart of the shopping district of the new Château d'Eau, a few steps away from the famous Treasury, the gourmet bakery Mamiche or the sultry Henriette H.

38 Rue du Château d'Eau, 75010 Paris

See the schedule on Google

Passage Manifacier, 6 Rue Fécauderie, 89000 Auxerre

See the schedule on Google