Vichy chic

Mais en fait, ça vient d'où le vichy ?

Le vichy est une toile de coton à carreaux, qu’on peut trouver dans plusieurs teintes, et dans plusieurs dimensions. Mais le vichy est pourtant le fruit d’un jeu de contrastes subtil et très bien maîtrisé, qui permet de créer des carreaux de trois
couleurs différentes, avec seulement deux fils.

Le motif vichy est intimement lié à la ville de Vichy (sans surprise), et serait apparu au XIXe siècle. A l’époque, l’industrie textile était en plein essor en France, et Napoléon III ne manquait pas une occasion d’encourager ce développement, notamment en visitant les manufactures textiles lors de ses déplacements. Un jour de 1863 où il visitait Vichy avec son épouse l’impératrice Eugénie, il décide de visiter la filature des Grivats à Cusset, une commune voisine de Vichy. Là, l’impératrice et ses suivantes tombent en pâmoison devant une toile de coton à rayures et en remplissent leurs malles. A l’époque, le vichy n’a pas encore de carreaux, ceux-ci seraient apparus au début du XXe siècle seulement. Enfin, carreaux ou non, la mode de la toile de vichy était lancée, et c’est de là que lui vient son nom.

Ça, c’est pour l’histoire racontées par les Français. Mais, en réalité, l’histoire du motif vichy est bien plus longue et plus complexe, et aussi plus disputée. De nombreux pays ont leur propre version du vichy, et considèrent ce tissu à carreaux comme une part entière de leur patrimoine culturel. On le trouve par exemple en Grande-Bretagne sous le nom de « gingham », terme qui viendrait du mot malais « genggang » signifiant « rayé ».

Adulé sous l’Empire puis remisé au placard pour les tabliers et autres nappes de pique-nique, le vichy revient sur le devant de la scène fashion avec Brigitte Bardot et sa couverture de Elle en 1953, où elle pose vêtue d’une robe vichy rose. Quelques années plus tard, en 1959, elle se marie dans une robe vichy signée Jacques Esterel. Ce dernier décide d’en publier le patron dans le magazine Elle. Il n’en fallait pas plus pour que le vichy soit de nouveau le must-have de toutes les fashionistas.

Source : Thread & Needles ©

Nos boutiques

Nous sommes très heureux de vous accueillir au coeur du quartier commerçant du nouveau Château d’Eau, à deux pas de la fameuse Trésorerie, de la gourmande boulangerie Mamiche ou de la sulfureuse Henriette H.

38 Rue du Château d'Eau, 75010 Paris

Voir les horaires sur Google

Passage Manifacier, 6 Rue Fécauderie, 89000 Auxerre

Voir les horaires sur Google